Comment ne pas avoir mal la première fois qu’on fait l’amour ?

Bien être et sexualité

Comment ne pas avoir mal la première fois qu’on fait l’amour ?

Perdre sa virginité et entrer dans la sexualité est stressant. La peur d’avoir mal au moment de perdre son pucelage pousse beaucoup de filles à repousser le moment de la « première fois« . Un premier rapport sexuel réussi aide à avoir ensuite une vie sexuelle plaisante et beaucoup de filles se demandent comment éviter la douleur.

Alors comment faire pour ne pas avoir mal la première fois où on fait l’amour?

Comme toute « première fois », il est normal d’avoir un peu peur. Je vais vous dire un truc, les garçons aussi ont la trouille ! Mais en gros, on leur à dit que cela allait être sympa.

Une fille elle, a entendu que:

  • La pénétration du pénis dans le vagin faisait mal la première fois qu’on faisait l’amour…
  • Qu’il y allait avoir un saignement après le premier rapport…
  • Qu’elle devait penser à la contraception….
  • C’est tout de suite très stressant !

En tant que sexologue je vais vous dire une chose, il est possible d’éviter la douleur lors de la première relation sexuelle.

Beaucoup de filles ont mal la première fois à cause de la peur du premier rapport sexuel ?

comment ne pas avoir mal au premier rapport: fille de dos main

Votre vagin est un petit tube musculaire qui fait 7-8 cm de long et 2-3 cm de large. En gros il fait la taille d’un briquet.

Quand une femme fait l’amour, son vagin se détend pour s’adapter à la taille du pénis de son partenaire. Pour aider la pénétration et les va-et-vient du pénis, la nature a prévu des sécrétions vaginales lubrifiantes.

Si elle est détendue, excitée sexuellement et qu’elle à du désir sexuel, son vagin se détend facilement et la relation sexuelle est agréable. Elle a du plaisir et parfois même un orgasme.

Sauf que la première fois où elles font l’amour les filles ont un peu peur.

  • Donc elles ne sont pas détendues et les muscles de leur vagin non plus.
  • Les sécrétions qui sont dues à l’excitation sexuelle sont absentes car personne n’est pas excité à l’idée d’avoir mal.
  • Du coup, la muqueuse vaginale (la peau fragile de l’intérieur du vagin) est « prise en sandwich » entre les muscles du vagin qui sont serrés et la verge du partenaire qui est dure…. Et ça fait mal !

Ce n’est pas l’hymen qui fait mal. Il est d’ailleurs une fois sur deux déjà rompu avant le rapport ou assez souple pour s’écarter. C’est parce que le vagin est trop serré à cause du stress que la douleur apparait.

Idem pour le saignement après le premier rapport. Il ne vient en général pas de l’hymen rompu, mais des frottement qui abiment la muqueuse vaginale et la font saigner.

Comment éviter la douleur la première fois où on fait l’amour ?

Pour éviter la douleur, c’est simple… Vous devez vous préparer à ce rapport sexuel. Faire en sorte d’être la plus détendue possible et utiliser quelques astuces qui vont aider à éviter les douleurs.

Si vous ne retenez qu’un conseil pour ne pas avoir mal au premier rapport sexuel

Utilisez du lubrifiant !

Quoi que vous fassiez le jour où vous perdrez votre virginité vous serrez stressée à minima… Donc, sans doute pas très excitée sexuellement et vous n’aurez peut être pas assez de sécrétions lubrifiantes (la « mouille »).

Vous pouvez acheter pour quelques euros du lubrifiant sexuel en grande surface ou chez le pharmacien. Vous pouvez aussi utiliser un peu d’huile (huile d’amande douce, huile au calendula).

Si vous n’avez rien d’autre, de l’huile d’olive (oui celle pour la cuisine) est très bien. Vous pouvez l’utiliser sans problème sur vos parties génitales (c’est une huile végétale). Ca fait bizarre d’utiliser ça mais c’est mieux que de souffrir.

Utiliser une huile peut même être un jeu sexuel sympa à faire avec votre copain. Lors des préliminaires, vous pouvez prendre un peu d’huile et masser son pénis avec. Ce type de caresses est très agréable pour un garçon comme pour une fille.

En même temps, mettez-lui un peu d’huile ou de lubrifiant dans la main pour que lui aussi vous en applique sur la vulve et vous caresse.

N’hésitez pas à y aller « de bon coeur » avec le lubrifiant sexuel. Tant pis si les draps vont à laver après ! Si vous n’avez pas mal et gardez un bon souvenir de votre première pénétration, ça vaut le coup !

Mais le mieux pour éviter la douleur lors du premier rapport est de s’y préparer avant

Le conseil du lubrifiant reste valable. Mais si en plus vous pouvez vous préparer pour éviter d’avoir mal, « c’est le top ! »

Connaissez-vous bien votre sexe ?

Nous les garçons, connaissons « par coeur » notre pénis. C’est normal nous le touchons plusieurs fois par jour. Au moins pour uriner.

En effet, le fait que nos organes génitaux soient à l’extérieur nous facilite les choses.

L’anatomie intime d’une fille est souvent moins connue de sa propriétaire. Déjà vous devez faire l’effort de la découvrir. Prendre un miroir pour regarder… Et même comme cela vous n’en verrez qu’une partie.

Il est important que cous connaissiez bien votre sexe. Mieux vous le connaitrez et moins il y aura de place dans votre esprit pour l’imaginaire et la peur du premier rapport.

Je vous conseille donc de prendre un petit miroir et d’essayer de repérer tout ce que vous voyez sur le dessin ci dessous. Connaitre son corps est la base pour avoir une vie sexuelle agréable et pour éviter la douleur du premier rapport.

comment ne pas avoir mal au premier rapport: Dessin sexe femme

Partez à la découverte de votre sexe avec vos doigts

Votre sexe est une partie de votre corps comme une autre. Il est important de le connaitre et de le toucher aussi.

Un petit truc, pour partir à la découverte de votre sexe, vous pouvez utiliser un peu d’huile légèrement tiède (mettez le flacon fermé à tremper dans le lavabo contenant de l’eau chaude). Le voyage sera d’autant plus agréable…

Fermez les yeux et essayez de retrouver tout ce que vous avez vu sur le dessin:

  • Sentez et faite le tour de votre clitoris. Soulevez le capuchon du clitoris (le petit bout de peau qui le recouvre).
  • Suivez le contour de vos grandes lèvres. Concentrez-vous sur ce que vous ressentez. Est-ce agréable ? Quelle est la zone la plus sympa ?
  • Puis de vos petites lèvres.
  • Laissez vos mains se promener au hasard et observez quels sont les endroits agréables. Faites-vous une image de votre sexe dans la tête.

Il se peut que la découverte de votre sexe soit accompagnée d’une sensation un peu bizarre… Que vous faites « un truc pas bien, un truc sale »…C’est faux! Vous avez entendu tellement de trucs sur les filles et le sexe… Ne vous en faites pas, la sensation désagréable partira avec le temps.

Si vous le souhaitez vous pouvez « pousser » cette découverte en stimulant les zones érogènes (les parties sensibles comme le clitoris ou la vulve). Vous pouvez même vous masturber.

La masturbation est saine et naturelle.70 à 80 % des filles se masturbent régulièrement ou de temps en temps. 90 à 95 % des garçons.

Se masturber est une très bonne façon de découvrir le plaisir sexuel. Mais aussi de l’entretenir quand on est en couple. Une étude a montré que ce sont les couples où les partenaires se masturbaient qui faisaient le plus souvent l’amour…Comme quoi !

La masturbation est aussi une façon de découvrir ce qu’on aime. Trop de filles comptent sur le mec pour leur apporter un orgasme. C’est une erreur. Vous êtes aussi responsable de votre plaisir.

Appropriez-vous votre vagin

Ensuite, je vous conseille d’essayer de faire rentrer doucement un doigt dans votre vagin.

Attention! Cela ne doit jamais faire mal! Votre vulve et votre vagin ne sont pas fragiles, mais si vous ressentez des douleurs ne forcez pas.

Quand votre doigt est bien entré, essayez de serrer et de relâcher votre vagin autour pour sentir que vous pouvez contrôler ce muscle. Pour cela, faites comme si vous reteniez une envie de faire pipi. Vous devez sentir le vagin se serrer sur votre doigt.

Vous pouvez aussi faire ce petit exercice avec votre copain lors des préliminaires. Guider son doigt dans votre sexe et le serrer en contractant votre vagin.

Vous pouvez ensuite essayer de faire rentrer deux de vos doigts pour vous habituer à la pénétration de quelque chose de plus gros.

Même si vous n’avez jamais fait l’amour, je vous conseille de mettre des tampons pendant vos règles. C’est une bonne façon de s’habituer à avoir quelque chose dans votre vagin.

Un tampon ne peut pas vous « déflorer ». Il ne déchirera pas l’hymen. Pour que l’introduction ne soit pas douloureuse, privilégiez un tampon avec applicateur mini et utilisez du lubrifiant pour le mettre.

Chaque fois que vous mettez un tampon dans votre vagin vous vous entraînez à la pénétration sans y penser. Vous diminuez ainsi les risques d’avoir mal au premier rapport.

Un autre truc capital pour ne pas avoir mal la première fois: Une bonne technique de relaxation

Je vous l’ai dit, quoi que vous fassiez vous aurez sans doute un peu peur pour votre premier acte sexuel. Connaître une technique de relaxation va donc vous aider.

Il existe un moyen rapide et efficace de vous détendre: Le contrôle de la respiration.

  • Inspirez en comptant jusqu’à 5 lentement.
  • Soufflez en comptant jusqu’à 5 lentement.
  • Concentrez-vous bien sur ce que vous sentez et faites le 3 à 5 minutes.
  • Faites-le tous les jours plusieurs fois, pour que cela devienne facile.

Je vous conseille de vous entraîner avec la petite vidéo ci-dessous. Vous allez voir la technique est géniale et vous servira pour plein de choses (les cours, les examens…).

Un exercice de relaxation rapide facile à faire pour ne pas avoir mal au premier rapport

Vous pouvez aussi choisir le rythme qui vous convient. Soufflez plus longtemps est souvent plus relaxant: Par exemple 5 secondes/ 7 secondes

Si vous vivez un moment de stress difficile, ne pensez qu’a souffler longtemps. Comptez dans votre tête. Vous allez voir, c’est très efficace. Et pour votre première fois, plus détendue vous aurez moins mal, voire pas mal du tout.

Essayez d’être dans de bonnes conditions pour votre premier rapport sexuel

C’est mieux si vous pouvez faire l’amour pour la première fois:

  • Dans un endroit où vous vous sentez à l’aise (pas quand vos parents sont à côté par exemple..).
  • En ayant pas bu trop d’alcool, pris de drogue…
  • Parce que vous en avez envie (les garçons sont souvent plus pressés de passer à l’acte dans une relation amoureuse. Mais vous ne devez pas le faire pour faire plaisir ou pour vous débarrasser de votre virginité si vous n’êtes pas prête dans votre tête).
  • Avec un garçon en qui vous avez confiance et que vous connaissez depuis un certain temps. Évitez le sexfriends de fin de soirée arrosée.
  • Dites-lui que c’est votre première relation sexuelle. C’est une histoire de couple et il sera sans doute plus attentif.

Important ! Ayez dans votre sac le lubrifiant et des préservatifs. La première fois arrive souvent à un moment où on ne s’y attendait pas. De plus cela peut toujours servir pour une copine.

En résumé, pour éviter la douleur lors du premier rapport

  • Le lubrifiant et les préservatifs sont dans le sac.
  • Vous avez bien découvert votre sexe. Introduire un ou deux doigts, mettre des tampons est devenu naturel.
  • Vous êtes dans un bon contexte psychologique (confiance en votre partenaire, lieu agréable, vous vous sentez prête…).
  • Vous vous êtes bien entraînée à la relaxation plusieurs fois par jour…

Bon, ben vous avez déjà bien « préparé le terrain » pour pouvoir éviter la douleur lors du premier rapport sexuel. Mais il y a des choses que vous pouvez faire en plus le jour où vos allez faire l’amour et ne plus être vierge.

Le « jour J », essayez de bien vous détendre en vous concentrant sur votre respiration. En même temps essayez de vous concentrer sur vos perceptions corporelles agréables:

  • Essayez de sentir la chaleur du corps de votre partenaire.
  • Ses muscles et sa peau.
  • Ne cherchez pas à vous détendre à tout prix, vous êtes stressée et c’est normal. Acceptez cette appréhension et faites-lui le moins de place possible dans le moment, en gardant votre esprit fixé sur ce qui est agréable pour vous.
  • Dites bien à votre copain que vous vous sentez prête. S’il a peur de vous pénétrer, de vous faire mal, cela ne va pas vous aider. Dites-lui d’y aller doucement et que vous le préviendrez si cela ne va pas.

Réunir toutes ces conditions est le meilleur moyen pour éviter la douleur lors du premier rapport sexuel. Car je vous le répète, beaucoup de femmes n’ont pas mal lors de leur « première fois ».

Dernier conseil sur la « première fois »

La société fait de la « première fois » d’une fille un évènement important. Comme si l’enjeu était capital… Que le choix du partenaire pour perdre sa virginité était une sorte de pari qu’il ne fallait pas perdre.

C’est faux ! Comme toute « première fois », c’est rarement le moment où on apprécie le plus une activité. La sexualité est un truc génial, mais qu’il faut apprendre. Comme si vous appreniez une langue étrangère. Il faut du temps pour savoir la parler.

Donc ne vous inquiétez pas si vous n’avez pas spécialement de plaisir sexuel la première fois. Si vous n’avez pas atteint la jouissance. Tout cela viendra avec le temps…

Vous avez devant vous un super truc à découvrir. Profitez-en bien et faites ce qui VOUS convient. Laissez de côté ce que disent les autres personnes, les films porno…

Pour être heureuse, vivre une sexualité épanouie et vivre une chouette relation de couple faites votre propre chemin. Souvent cela nécessite de se détacher de tout ce qui vous limite.

Nous sommes souvent limités par des choses dont nous n’avons même pas conscience. Surtout en matière de sexualité. C’est pour cela qu’il est important d’être une femme libre…

Soyez vous-même, tous les autres sont déjà pris !

Oscar Wilde

Amusez-vous bien…

Si malgré les conseils et les astuces vous avez mal et que la douleur continue aux relations sexuelles suivantes c’est que vous souffrez de dyspareunie. Cela peut arriver chez une femme qui a du mal à se détendre. Plus vite vous soignerez ce trouble sexuel et mieux ce sera.

Il existe aussi quelque cas où la peur de la pénétration et d’autres facteurs psychologiques font que la pénétration de la verge dans le vagin est impossible. On parle alors de vaginisme.

Si c’est votre copain qui présente un problème d’éjaculation précoce il peut apprendre à contrôler son éjaculation. La majorité des troubles sexuels se soignent facilement si on ne les laisse pas ‘traîner ».

Et en cas de problème d’érection, des solutions existent également

D’autres articles sur la confiance en soi pour les femmes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *