Douleur vulvaire: Le massage de la vulve pour soigner la vulvodynie

Éjaculation précoce, problème dérection...Sexualité masculine et confiance en soi

Douleur vulvaire: Le massage de la vulve pour soigner la vulvodynie

La douleur vulvaire est très handicapante. Comme toute douleur qui dure elle envahit la vie sexuelle puis la vie d’une manière générale.

La médecine a peu de traitements à proposer pour soigner la vulve quand il n’y a pas de cause clairement identifiée (mycose, infection…). Car pour guérir d’une vulvodynie il faut associer plusieurs techniques. Le massage de la vulve est une part importante du traitement.

Qu’il s’agisse d’une vulvodynie ou d’une vestibulite. Nous avons vu que plusieurs phénomènes se rajoutaient les uns sur les autres pour expliquer le fait d’avoir mal. Et que cela rendait difficile le diagnostic et un traitement simple.

  • Une des causes de la douleur vulvaire est le dérèglement du système de gestion de la sensibilité.
  • Une autre est la « mémoire de la douleur ». Le fait qu’en cas de souffrance chronique, le cerveau à enregistré trop d’informations. Il a « appris » à avoir mal comme on apprend une langue étrangère.
  • Enfin, le stress, le fait d’avoir mal tous les jours et la peur de ne pas guérir amènent souvent une tension pénible des muscles du périnée.

Si vous êtes arrivée sur le site par cette page, je vous conseille de commencer par lire la page qui explique ce qu’est la vulvodynie. Vous soignerez plus vite votre douleur vulvaire grâce à ça.

Pourquoi il faut se masser en cas de vulvodynie ou vestibulite

Pour ne plus avoir mal il faut apprendre à détendre les muscles. Mais aussi apporter des sensations neutres ou plaisantes au cerveau. Comme cela petit à petit il ne fera plus l’association:

vulve = douleur.

Le massage vulvaire est un très bon traitement naturel pour cela.

Si vous aviez des tensions dans le dos vous iriez peut être voir un kiné. Il vous masserait et détendrait les muscles. Il faut faire de même pour soigner la vulvodynie. Un massage vaginal.

Il y a deux solutions:

  • Aller voir un professionnel pour qu’il vous masse le vagin et la vulve. Dans ce cas assurez-vous d’avoir affaire à un kiné spécialisé en douleur vaginale. C’est un travail spécial qui n’est pas appris dans la formation initiale des kinés.
  • Ou bien faire vous même des auto-massages pour détendre le périnée et masser la vulve.
  • Même si vous faites des séances avec un kiné il est bon de vous masser en plus. Votre vulvodynie guérira plus vite.

Comment faire un massage de la vulve en cas de vulvodynie ?

Si en massant vous déclenchez des douleurs, cela va entretenir votre vulvodynie. Vous devez donc y aller en douceur et de ne jamais forcer.

Règle de base : Cela ne doit jamais faire mal.

Si certains jours vos organes génitaux sont plus sensibles que la veille. Respectez cela. N’insistez pas: C’est comme ça que vous progresserez.

Autre chose importante: Utilisez toujours un peu d’huile pour le massage vaginal (huile au calendula ou d’amande douce).

La marque WELEDA fait une huile bio pour le massage du périnée. Elle se trouve en pharmacie.

Installez-vous confortablement, à un moment où vous êtes certaine de ne pas être dérangée.

1-En cas de douleur vulvaire commencez par masser doucement l’extérieur de la vulve

  • Commencez par masser chaque côté des grandes lèvres.
  • Faites des petits cercles. Appuyez doucement sur le muscle, à travers la peau avec des mouvements lents.
  • Commencez au point le plus éloigné de la zone douloureuse. Puis en vous rapprochant peu à peu.
  • Un côté de votre sexe puis l’autre.
  • Arrêtez-vous si ça commence à faire mal.
  • Dans tous les cas, ne le faites pas plus de deux-trois minutes.

2- Ensuite faites le massage de la vulve lui même

La douleur vulvaire est en partie liée au dérèglement de système qui gère les messages douloureux dans votre cerveau. Celui-ci interprète toute sensations de façon exagérée.

De ce fait, un simple contact qui avant ne vous aurait pas fait souffrir devient une sensation douloureuse. C’est le cas de la couture du pantalon par exemple.

Beaucoup de femmes souffrant de douleur vulvaire ne supporte plus de porter un jean.

Un massage de la vulve doux va renvoyer des informations au cerveau et l’aider à s’habituer aux sensations génitales. Cela va faire baisser son degré de sensibilité.

C’est ce qu’on dit aux enfants de faire quand ils se font mal: « Frotte et ça va passer ». Le flot d’informations sensorielles va « noyer » l’information douloureuse initiale. La rendre moins présente à la conscience.

Autre avantage à se masser les parties génitales: La vulvodynie est souvent associée à des modifications dermatologiques. Le massage vulvaire va améliorer la qualité de la peau et stimuler la circulation sanguine locale. Tout cela est bon pour la guérison.

3-Ensuite continuez le massage vulvaire à l’intérieur du vagin

  • Là encore en partant du point le plus éloigné de la zone  douloureuse.
  • Introduisez une phalange dans votre sexe.
  • Massez comme avant en faisant des petits cercles. Mais de l’intérieur.
  • Là aussi un côté puis l’autre. Bien sûr arrêtez vous si ça fait mal.
  • Pas plus de deux-trois minutes.

Quand cela sera plus facile, enfoncez le doigt dans votre vagin pour masser plus en profondeur.

4-Puis, si la douleur de la vulve n’est pas trop forte faites du massage vaginal profond en arc de cercle

Votre vagin est un tube musculaire de 7-8 cm de profondeur. Si vous n’avez pas mal après les premiers massages, faites pénétrer votre doigt plus en profondeur dans le fourreau vaginal..

Massez le vagin en appuyant sur la paroi et en faisant des gestes « en virgule ». Un côté puis l’autre. Essayez d’avoir des mouvements assez lents et appuyés. Mais toujours dans le respect de la douleur.

L’idée est de détendre les muscles vaginaux et du périnée. La douleur vulvaire provoque souvent une réaction de défense musculaire et une tension vaginale.

Cette tension peut à elle seule être responsable de douleurs. Elle peut aussi rendre les rapports sexuels difficiles (on parle de dyspareunie) voire impossible (vaginisme).

5-Douleur vulvaire et périnée contracté: Les étirements des muscles du vagin et du périnée

Comme pour le massage vaginal, faites entrer l’équivalent d’une phalange. Voyez votre vulve comme une horloge. Le clitoris serait à 12H. Et la zone proche de l’anus à 6H.

Étirez doucement le muscle à 3H, 6H et 9H. Attention: Nous ne cherchons pas à « allonger » le muscle mais à le détendre.

  • Ne forcez pas.
  • Relâchez très doucement et lentement.
  • Faites ce que vous pouvez. Même si c’est peu.

C’est l’accumulation des petits gestes qui va guérir votre douleur vulvaire.

Laissez ensuite passer 24-48 H.

il se peut que vous ayez la sensation d’être courbaturée le lendemain. Dans ce cas, laissez vos muscles se reposer un jour de plus avant de refaire le massage.

Si plusieurs fois de suite le massage vaginal ou l’étirement est douloureux, n’insistez pas.

Essayez ensuite de pratiquer les auto-massages de la vulve et du vagin 5-6 minutes tous les deux ou trois jours.

Vous pouvez, pour plus de facilité, télécharger gratuitement le livret Pdf fait par WELEDA sur la technique du massage du périnée. Il est fait pour les femmes enceintes. Mais la technique est la même pour la brûlure vulvaire.

Chaque étape de la méthode est importante. Prenez bien le temps d’intégrer cette technique avant de passer à l’étape suivante.

Si besoin, relisez l’article qui explique le traitement de la vulvodynie.

Le massage de la vulve est important. Mais pour guérir, il faut bien comprendre les causes de la vulvodynie.

Plus d’articles sur la vulvodynie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *